Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

image  : collectif CCTA

image : collectif CCTA

Alors que Mohamed salalah Boultif annonce qu'Air Algérie dérange et fait peur à la concurrence , le même jour, A.Ghoul annonce lui l'inverse : " l'opensky signifiera la disparition assurée des deux compagnies nationales (Air Algérie et Tassili Airlines ) "

Il devient évident que face à cette cacophonie permanente,c'est vraiment le chaos chez Air Algérie !

Article ci dessous paru dans le journal Econews du 20 Aout 2014.

Le ministre des Transports n’a pas mâché ces mots aujourd’hui pour dénoncer la féroce campagne médiatique menée à partir de l’étranger contre la compagnie aérienne nationale Air Algérie. Une campagne qui vise, selon Ghoul, « la crédibilité d’Air Algérie ».

En effet, depuis le crash de l’avion de la compagnie espagnole « Swift Air » affrété par Air Algérie, celle-ci subit un lynchage médiatique venant, notamment de l’extérieur la rendant la seule coupable du crash « ce qui est loin de la réalité », a indiqué le ministre des Transports, lors d’une conférence de presse animée, en marge de l’installation de la commission nationale pour le permis biométrique au siège du ministère.

Selon lui, ces attaques visent à déstabiliser la compagnie nationale ainsi que la place qu’elle a acquise grâce à son matériel régulièrement renouvelé et à son personnel hautement qualifié. Ces attaques « ne visent pas les personnes, mais beaucoup plus qu'on ne pense, c’est le pavillon national qui est la cible », a précisé encore Amar Ghoul.

Voulant se montrer rassurant devant le Pdg de la compagnie, Mohamed Salah Boultif, présent à la conférence, le ministre a clairement affiché son soutien à Air Algérie. « Air Algérie restera et continuera à exister et nous ne permettons pas qu’elle soit touchée », a-t-il affirmé.

Revenant sur les difficultés que connait la compagnie nationale, M. Ghoul a rappelé que durant les Assises du Transport tenues la fin de l’année 2013, tous les problèmes de la société ont été soulevés et des plans d’action ont été mis en place pour résoudre ses difficultés.

Dans ce sens, le ministre a affiché la disponibilité de l’Etat à mettre en place tous les moyens nécessaires pour garantir la pérennité d’Air Algérie. «Nous mettrons tous les moyens possibles pour booster la compagnie nationale ». A ce propos, il a rappelé qu’Air Algérie « se dotera prochainement de 16 nouveaux appareils et procédera à la formation de 200 pilotes dans de grandes écoles mondiales », des investissements, poursuit-il, qui permettront une meilleure réorganisation et redéploiement de la société.

Par ailleurs, le ministre a rappelé que l’ouverture du ciel algérien pour d’autres compagnies est inévitable, mais elle n’est pas de l’ordre du jour, précisant qu’à l’heure actuelle l’open sky signifiera la disparition assuré des deux compagnies nationales (Air Algérie et Tassili Airlines).

S’agissant du crash au Mali de l’avion affrété par Air Algérie à Swiftaire, le ministre souligné qu’une conférence de presse sera organisée prochainement pour donner les nouvelles informations concernant l’évolution de l’enquête.

Partager cet article

Repost 0